François Cochet La Grande Guerre : fin d’un monde, début d’un siècle.

La Grande Guerre : fin d’un monde, début d’un siècle.

Auteur :  François Cochet.
Editeur : Paris, Perrin, 2014, 517 pages.

Résumé : La guerre de 1914-1918 ouvre tragiquement le XXe siècle, souvent nommé le “siècle de la guerre”. Mais ce conflit n’a pas soudainement éclaté à l’été 1914 pour s’interrompre tout aussi brutalement en 1918 : il s’inscrit mentalement dans des comportements issus d’un long XIXe siècle, tout autant qu’il innove et ouvre la voie aux affrontements du XXe siècle. Sondant les mentalités, l’action des chefs comme des humbles, des civils comme des militaires, interrogeant les attitudes de ceux qui décident, autant que de ceux qui vivent la guerre dans le froid des usines ou dans la boue des tranchées, l’auteur envisage, sans parti pris, toutes les dimensions – militaires, économiques, sociales et politiques – de ce conflit total.
Il aborde aussi bien le monde des combattants que celui des arrières, les fronts européens qu’asiatiques ou africains. Synthèse d’ampleur, l’ouvrage répond à toutes les questions que l’honnête homme se pose sur cet affrontement parfois dantesque. Refusant de céder à une lecture partisane et exclusivement hexagonale, il se place résolument dans une approche comparative de la première des deux guerres mondiales, un conflit qui a profondément marqué les sociétés contemporaines et demeure, pour les Français, LA Grande Guerre par l’ampleur des pertes, des destructions et des deuils..

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.